Sélectionner une page

Quand le premier espace de coworking est-il apparu ?

Un récent article paru dans la Havard Business Review  amène un point du vue nouveau et différent des origines du coworking. En effet, selon l’auteur de l’article, la Renaissance, à travers les ateliers d’artistes de l’Italie du quattrocento, serait à l’origine des premiers espaces de travail collaboratifs. Cette vision originale vient compléter et enrichir les premières conclusions parues sur le début réel du phénomène du coworking. Pour compléter l’article de la HBR, nous vous invitons à découvrir l’infographie sur les dates clés du coworking parue dans la revue spécialisée du coworking deskmag, puis, pourquoi pas d’imaginer que les prêtres pourraient être considérés comme les premiers coworkers.


Les dates clés du coworking selon Deskmag – Hackerspace vs Centre d’affaires sociable

1995  création du premier hackerspace à Berlin et 2005 création d’un centre d’affaires plus sociable à SAN FRANCISCO

Infographie sur les origines du coworking - sources deskmag

Infographie sur les origines du coworking – sources deskmag


 Les prêtres : premiers utilisateurs d’espaces collaboratifs et premiers coworkers ?

la bibliothèque du monastère premier espace de coworking

Bibliothèque du monastère de Strahov, Salle de théologie, Prague. Parmi les premiers espaces collaboratifs et de coworking ?

Lors d’un récent atelier organisé par le club Immobilier et Innovation  dont le thème était « Le co-work dans tous ses (Tiers) Lieux et (Tiers) Etats, nomades vs sédentaires, la nouvelle lutte des espaces« , un échange entre Françoise Bronner (chercheur en organisation et espace de travail) et Bernard MICHEL (Président Directeur Général de la foncière Gecina), nous apprenait qu’un des premiers espaces pour coworkers ou collaboratif serait la bibliothèque des monastères du début du 19ème siècle. En effet, la bibliothèque  était la seule pièce (open space) chauffée dans laquelle des activités étaient partagées et où se réunissaient des communautés (fermées) en réseau. L’objectif principal de la communauté était l‘acquisition et le transfert de savoir à d’autre membre de cette même communauté.


 

 

Les ateliers d’artistes de l’Italie du quattrocento : premiers lieux de travail collaboratifs pour entrepreneurs.

la Renaissance à l'origine du coworking

Détail de la fresque “L’histoire de Zeus” de Vasari, représentant le dieu grec en train de peindre, dans un atelier, la déesse Artemis. Casa Vasari, Florence. PHOTO Sailko / Casa vasari FI / CC

Pour finir, nous vous invitons à découvrir sans tarder l’article de Piero Formica (Chercheur à l’Innovation Value Institute de Maynooth University, en Irlande, et fondateur de l’International Entrepreneurship Academy) paru dans la Harvard Business Review.

Grâce à l’auteur nous apprenons que dans les ateliers d’artiste du quattrocentro se cotoyait :

« une nouvelle génération d’artistes entrepreneurs – des personnages aussi divers que Léonard de Vinci (1452-1519), Sandro Botticelli (1445-1510), le Pérugin (vers 1450-1523) et Domenico Ghirlandaio (1449-1494) et qu’ils étaient  des lieux d’échanges permanents et fluides entre divers spécialistes qui favorisaient la compréhension mutuelle. La coexistence et le télescopage de ces talents pluriels faisaient de ces ateliers des lieux vivants, où le dialogue ouvrait la voie à des conflits constructifs. L’affrontement et la confrontation d’opinions divergentes abolissaient les limites … » Découvrir l’article ici

 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]